MAISONS LES TERRASSES DE GAILLARMONT, LIEGE, BELGIQUE

MAITRE DE L’OUVRAGE : nc

PROJET : MAISONS UNIFAMILIALES

TYPE d’intervention : NOUVELLE CONSTRUCTION

LIEU : Liège (BE)

SURFACE commerciale : nc

SURFACE habitation : nc

BUDGET DE TRAVAUX : nc

LIEN :

 

Description sommaire

Il s’agit, sur un terrain en friche de construire des habitations groupées.

Par habitations groupées, j’entends dire la construction de trois maisons particulières trois façades et une maison particulière deux façades répartie comme suit :

De la gauche vers la droite,

_une maison particulière à trois façades accolée à la maison voisine construite sur la limite de mitoyenneté. De par son alignement et son orientation, ce bâtiment trois façades permet une fermeture qualitative et cohérente de l’ensemble bâti existant et de l’alignement hirsute existant à gauche de la parcelle. Le bâtiment est exploité dans la longueur afin de reprendre la majorité du pignon aveugle dudit voisin et laisse par la même occasion la place pour un jardin en « L » confortable. Afin d’effectuer une transition entre la typologie de toiture du voisin direct, entre le nouvel ensemble de trois maisons ainsi qu’au front bâti présent de l’autre côté de la rue, le choix d’une toiture plate s’est imposé.

Le volume principal est aligné avec le voisin de gauche et le corps avancé tend vers l’alignement de la rue qui est aussi l’alignement des trois maisons du même projet.

_un bloc de trois maisons particulières reprenant l’alignement de la rue permettant d’offrir des petits jardins à l’arrière des bâtiments. Vu la forte déclivité du terrain, les maisons sont posées sur un socle abritant les garages, cette position élevée rend aux niveaux de vies une certaine intimité impossible autrement au vue de la circulation constante sur la rue de Gaillarmont. La volumétrie des trois maisons est similaire sans être identique afin de conférer à chaque habitation sa propre identité. Le décalage du à la déclivité de la route, empêche l’effet de lourdeur des habitations groupées.

Les mots clés du présent projet sont : Unification, diversité et identification.

 

Situation

Le terrain se situe à Chenée, commune de Liège, en bordure d’une route à fréquentation importante liant le Chênée à Fléron en passant par Grivegnée.

Le site se situe dans un environnement urbain, composé essentiellement de maisons d’habitations.