MAISON EHEN-04, EHNEN

MAITRE DE L’OUVRAGE : nc

PROJET : MAISON UNIFAMILIALE

TYPE d’intervention : NOUVELLE CONSTRUCTION

LIEU : Ehnen (LU)

SURFACE commerciale : nc

SURFACE habitation : nc

BUDGET DE TRAVAUX : nc

PHOTOS : GROUPE L sarl

LIEN :

 

Description sommaire

Le projet est une villa sise à Ehnen (commune de Wormeldange) en bordure de la Moselle.

La villa bénéficie d’une position optimale au sommet du versant de colline dominant la Moselle.

Elle est idéalement située au cœur des vignes typique de la région, à proximité des grands axes de communications.

 

CONCEPT URBANISTIQUE

Située en surplomb d’un un axe principal longeant la Moselle, la  parcelle descend en pente régulière et ouvre une vue splendide sur le cours d’eau, cette topographique particulière dite de forte déclivité, et l’exploitation d’une vue imprenable ont étés les contraintes de base d’une réflexion qui s’est dû sensible et pertinente dans sa conception unique.

Le parti urbanistique figé par l’implantation des maisons voisines et par un souci d’accessibilité aisé, laissera volontiers la place des belles théories  a une vue dont on ne se lasse pas.

Le volume créé est déposé sur cette crête comme une œuvre est déposée sur son piédestal et profite de son implantation pour prendre possession di territoire devenu visuel.

 

CONCEPT ARCHITECTURAL

Au vue de la topographie accidentée de la parcelle, une conception exceptionnelle orientée vers la nature devait être envisagée.

Cette situation contraignante éveille une réflexion approfondie quant à l’agencement qualitatif des locaux et de leurs abords.

Profitant d’une perspective si large à exploiter sans vis-à-vis, la maison revêt son manteau d’intimité en se parant d’éléments constructif formant une coque côté rue, pour dévoiler ses charmes et son for intérieur plus librement coté vallée.

Pour ce faire, la façade arrière s’arbore d’un mur rideau entièrement composé de verre sur la hauteur des deux étages de vies, permettant un échange intense entre intérieur et extérieur, créant ainsi une douce liaison avec la nature.

La volumétrie ainsi composée, se veut décroissante suivant la profondeur pour une adaptation et une intégration dans le site naturel.